Accueil du site > Circuits cyclos d’1 jour > L’Escaut, pays de Verhaeren

L’Escaut, pays de Verhaeren

samedi 19 août 2006.


Aujourd’hui encore (18 août 2006), malgré un temps plus qu’incertain, l’envie de bouger prend le dessus. En route donc pour un nouveau circuit vélo. Cette fois encore, c’est la revue "Fietsen moet kunnen" qui nous inspire par un de ses nombreux tests de circuit. Il s’agit d’une boucle de 42 km dont la majeure partie s’inscrit dans les méandres de l’Escaut et du vieil Escaut. Cette région, à une quarantaine de km de Bruxelles (par l’A12 vers Anvers), est un écrin de verdure. Au centre de la boucle (nous n’y passerons pas) : Bornem.

JPEG - 86.3 ko
Un fléchage efficace et pratique

Le trajet est balisé de manière superbe par le système des "knooppunten" : il s’agit d’une succession de panneaux numérotés indiquant soit des pistes cyclables, soit des routes très calmes. Il suffit donc de se faire un parcours en partant d’une des cartes éditées par les offices de tourisme des différentes provinces. Plus simple, il faut trouver des parcours décrits dans des revues ou sur le net. Tapez « fietsroute » dans Google et vous êtes parti !

Par exemple, ici, nous allons suivre les n° 36, 37, 80, 13, 12, 11, 10, 67, 08, 06, 05, 04, 03, 02, 01 et retour à 36. Simplissime !

La revue conseille de démarrer de Eikevliet, un minuscule village proche du canal Escaut-Bruxelles. Nous y garons notre voiture et démarrons, vent de face. Le ciel se dégage dans la direction que nous suivons : c’est de bonne augure.

Après quelques kilomètres à travers champs et prairies, nous longeons une voie de chemin de fer jusqu’à Puurs où nous trouvons tous les commerces nécessaires en vue de notre habituel pique-nique. Après Puurs, encore quelques kilomètres le long d’une voie de chemin de fer désaffectée. La piste cyclable est en parfait état et nous fait progresser vers l’Escaut que nous atteignons vers Buggenhout.

A cet endroit, l’Escaut est vraiment superbe : large et sauvage, ses berges sont très vertes. La piste cyclable surplombe le fleuve et les vues sont superbes. Au loin se dessine le clocher de Sint-Amands, un petit village blotti au creux de l’Escaut. On y trouve restaurants, cafés et un tas de souvenirs d’Emile Verhaeren.

JPEG - 82.8 ko
Sint-Amands, patrie de Verhaeren

C’est là en effet qu’est né le poète Emile Verhaeren. C’est là aussi qu’il est enterré, face à l’Escaut. Vous trouverez plus d’informations sur Verhaeren ici ou

JPEG - 71.2 ko
La maison du passeur
JPEG - 65 ko
Mariekerke, vue de Sint-Amands

Nous continuons notre route après une petite bière... Peu après Mariekerke, le fléchage indique qu’il faut quitter les rives de l’Escaut et, surprise, nous rejoignons immédiatement les rives du ... vieil Escaut ! Il s’agit d’un bras mort du fleuve, véritable paradis des pêcheurs. Sur le plan ci-dessous, le vieil Escaut est coloré en rouge.

JPEG - 249.1 ko
De oude Schelde

C’est là également que nous apercevons, au détour du chemin, le château de Marnix de Sainte Aldegonde. Il s’agit d’une grosse bâtisse du XVIIème siècle remaniée au XIXème.

Nous regagnons l’Escaut en face de Temse et profitons d’une des nombreuses tables pour pique-niquer.

Nous continuons le long de l’Escaut jusqu’à une statue "De dijkgravin" rappelant l’oeuvre de Marie Gevers, écrivaine flamande d’expression française.

Là, une route en pavés (aïe les fesses !) nous amène au château d’Ursel qui fait partie d’un domaine provincial d’Anvers. Le retour vers Eikevliet s’effectue au milieu des champs de maïs et des arbres fruitiers.

42 kilomètres au compteur, sans problème ! Voilà une superbe promenade facile à suivre. Le seul problème pourrait être le vent. Il faudrait idéalement qu’il soit de sud-est pour être porteur sur la majeure partie du trajet.

JPEG - 126.6 ko
L’église de Temse.

Répondre à cet article

5 Messages de forum

  • L’Escaut, pays de Verhaeren

    12 mars 2008 13:38, par Georges et Joelle

    Bonjour
    En cherchant "Knooppunten", je tombe sur votre site
    Amusant, car c’est une balade que l’on a déjà fait plusieurs fois
    mais c’est surtout que on avait déjà mis un mot sur votre site suite à un de nos séjours chez vivianne à charency-vezin
    Faudra arrêter de nous suivre, ou j’appelle un agent ;-))

    Répondre à ce message

  • L’Escaut, pays de Verhaeren

    29 novembre 2007 19:55, par Monchaux ME

    Dans son dernier roman,"Ni vous sans moi,ni moi sans vous", Françoise Mallet-Joris évoque le village de Saint-Amand-sur Escaut, là où naquit Emile Verhaeren et où il est enterré.
    Au cours de mes recherches sur ce village, j’ai découvert votre site et la narration de votre ballade en vélo qui passe par ce village.
    Pourriez-vous éclairer ma lanterne en m’expliquant où se situe exactement ce village et comment l’atteindre.
    Merci d’avance.
    Marie Emilie Monchaux

    Répondre à ce message

    • L’Escaut, pays de Verhaeren 30 novembre 2007 10:30, par André Petithan

      Bonjour,

      Saint-Amand-sur Escaut se situe à mi-distance entre Alost et Anvers, sur l’Escaut.

      En visitant Googlemaps et en tapant le nom néerlandais du village Sint-Amands vous aurez un plan clair du lieu. C’est un beau lieu de promenade, surtout si vous y allez à vélo.

      André

      Répondre à ce message

  • L’Escaut, pays de Verhaeren

    2 septembre 2007 20:59

    la prochaine que vous passerez près de notre château,je me ferai un plaisir de vous le faire visiter.La femme d’Emile Verhaeren,Marthe Massin était professeur de dessin au château de Bornem,Marie Gevers y a passé de longs séjours également.Bien amicalement Amélie de Marnix de Sainte Aldegonde

    Répondre à ce message



  • Statistiques des visites:
  • 0 aujourd hui
  • 10 hier
  • 38208 depuis le debut
  • Suivre la vie du site RSS 2.0

  • SPIP
  • Squelette et feuille de style adaptés par André Petithan. Créateur : IENSP